Description projet LAGON BLEU

Le projet LAGON BLEU - Préservation de l'écosystème marin et côtier de Blue Bay et de Pte d'Esny du site de Blue Bay et Pointe d'Esny, exécuté par l'ONG Eco-sud, vise à contribuer à la restauration de l'intégrité écologique et biologique du site en:

  • sensibilisant les pêcheurs, les opérateurs du tourisme et les habitants des zones côtières à l'importance de la biodiversité marine et à la protection de l'écosystème marin
  • incitant les pêcheurs à préserver les techniques traditionnelles de pêche et le savoir-faire local pour favoriser la conservation des espèces et, partant, à contribuer à un développement durable de la pêche

Contexte

Le site de Blue-Bay et Pointe Desny est situé à Sud-est de Maurice, tout près de Mahébourg, entre les deux subdivisions de la Réserve de pêche de Grand-port.

Le parc marin de Blue-Bay a été classé Parc National de la faune sauvage en Octobre 1997. Il a ensuite été déclaré zone de protection marine et classé parc marin en Juin 2000.
Le parc couvre une zone maritime de 353 hectares et abrite une très grande diversité de coraux auxquels sont associées une faune et une flore riches et variées (mangroves, algues, herbes marines, poissons et autres organismes marins). Actuellement 38 espèces de coraux et 72 espèces de poissons ont été identifiées dans le parc. C'est aussi pour son écosystème particulier de récifs et de son habitat biologique associé, que le 10 Septembre 2008 le Parc Marin de Blue-Bay a été officiellement classé site RAMSAR pour Maurice.

Les aires marines protégées sont des zones définies pour sauvegarder les écosystèmes côtiers. Pour ce qui concerne le Parc marin de Blue Bay, elles ont fait l'objet de textes juridiques qui pour diverses raisons n'ont été que partiellement appliqués ou suffisants sur le terrain.

Le projet vise en particulier à protéger l'environnement marin de la dégradation de la biodiversité dans les écosystèmes marins côtiers et les récifs coralliens, dégradation liée pour l'essentiel aux activités humaines.

Les menaces qui pèsent sur cette zone marine sont pour l'essentiel :

  • les rejets non recyclés (déchets plastiques, lubrifiants usagés, etc.)
  • la pollution
  • la destruction mécanique ou chimique de l'habitat des coraux, des poissons et des autres espèces marine présentes
  • réduction du stock de poissons due en bonne partie à des pratiques de pêche abusives
  • voire illégales, et à des usages peu scrupuleux du lagon et de l'espace côtier par certains opérateurs du tourisme

Le site du projet, l'un de plus beaux de Maurice, est par ailleurs une source de revenus pour l'économie mauricienne, qu'il convient de préserver. Ce projet est partie intégrante de l'ambitieux projet Maurice, île durable.

Justification du projet

Les acteurs et partenaires potentiels du projet Lagon Bleu, pêcheurs, représentants du ministère des pêches, opérateurs du tourisme, habitants de la région, ont été entendus. Des nombreux échanges partagés, il ressort :

  1. le site du projet est caractérisé par un écosystème très particulier qui appelle tous les acteurs à jouer un rôle actif dans la protection et la sauvegarde de cet écosystème devenu fragile.
  2. le système écologique, et partant, la pêche côtière, sont menacés par des pratiques abusives, voire illégales, des usagers de la mer.
  3. le contrôle de ces usagers est insuffisant, bien que les conditions juridiques soient réunies pour une gestion équilibrée de cet espace.

Au regard de ce constat, du National Environmental Strategy and Action Plan, du Programme régional de gestion durable des zones côtières de pays de l'Océan Indien, et du GEF SGP, Eco-Sud, ONG qui depuis longtemps mène à l'Ile Maurice des actions de protection et de sauvegarde de l'environnement, a, en concertation avec les acteurs précités, déterminé les actions de protection de l'écosystème marin et de la pêche traditionnelle qu'il convient en priorité d'engager sur le site.

Objet global du projet

Promouvoir une gestion durable des zones marines et côtières de Blue-Bay et de Pointe d'Esny par une sensibilisation à la conservation de la biodiversité marine et côtière et la préservation des modes de pêche traditionnelle.

Rejoignez notre Newsletter :